La maîtrise des réseaux, le respect de l'environnement

English Version

ActualitésZoom sur

Zoom sur un chantier

Pérou : retour gagnant

A la faveur d’un important contrat de travaux pour le compte de la Régie des Eaux de la ville de Lima, le Groupe SADE a durablement repris pied au Pérou.

Le mot de José RODRIGUES, Directeur Adjoint de l'International

« Après 7 ans d’absence, les conditions sont de nouveau réunies pour que la SADE reprenne une activité régulière sur un continent qu’elle aime particulièrement. Au Pérou, le très bon souvenir et l’image d’entreprise compétente et responsable que nous avons laissés, notre bonne connaissance du pays, le rapprochement avec nos partenaires historiques et nos relations toujours maintenues avec les acteurs locaux ont été autant de facteurs favorables à notre retour. Un retour ambitieux basé sur un premier contrat significatif couronné de succès sur la ville de Lima ; un retour également pérenne qui prend appui sur un deuxième contrat de travaux sur Lima et notre premier marché dans le domaine minier à Arequipa ».

Entretien avec Damien MAITRE, Responsable du Pérou

Signé en décembre 2011, le premier contrat de travaux confié à la SADE consistait à réaliser un réseau primaire reliant une nouvelle usine de production d’eau potable à l’ensemble des réservoirs existants du quartier de Comas situé au nord de Lima.

Quels étaient les engagements de la SADE ?
En données brutes, nous avions 13 mois pour :
- créer un réseau d’eau potable en fonte de 23 km allant du ø1000 au ø150,
- réhabiliter 25 réservoirs,
- mettre en place un système de supervision et d’automatisation SCADA.
Le tout au pied ou à flanc de montagne et souvent dans un milieu urbain anarchique et sensible.

Un vrai défi ?
Oui, dans l’absolu. Mais non lorsque l’on sait que la grande force de la SADE est de savoir mobiliser et organiser en un temps record tous les moyens et compétences nécessaires. Et sur ce projet, elles étaient nombreuses ; réseaux, génie-civil, vantellerie, voirie, automatismes, télécom, qualité, sécurité, etc. Certaines sont venues de France, de façon permanente ou ponctuelle, d’autres, locales, les ont complétées.

Quelle organisation avez-vous mise en place ?
Au Pérou, et à Lima en particulier, la SADE s’est dotée d’une structure comparable à celle d’une Direction Régionale telle que nous les connaissons en France ; mais en intégrant les spécificités du projet et du pays. Une organisation valable pour ce contrat et les suivants. Nous sommes par exemple installés au plus près du chantier, et donc de notre client, sur 3 sites ; ou encore, nous avons mis en place une cellule sociale qui assure le lien avec la population des quartiers dans lesquelles nous intervenons afin de prévenir ou de dégonfler tout conflit.

Quel bilan in fine ?
Le meilleur qui vaille : Des engagements tenus dans les délais doublés d’une satisfaction exprimée de notre client qui, depuis, nous a confié un deuxième marché de travaux importants sur ses installations. Il est actuellement en cours de réalisation et s’achèvera en 2015.

2013-2014 : la bonne mine de la SADE

Le groupe Freeport, qui exploite la mine à ciel ouvert de cuivre et de Molybdène de Cerro Verde près d’Arequipa au Pérou, a confié à la SADE deux importants marchés de travaux.

Conclus en décembre 2013, ces deux marchés entrent dans le cadre de la construction d’un vaste système de récupération et de traitement des eaux usées de la ville d’Arequipa pour alimenter la mine et permettre le développement de son exploitation. En 13 mois, la mission de la SADE est de créer :
- un collecteur de 12 km en GRP allant du ø 600 au ø 1 500,
- 1 station de pompage,
- 5 stations de prétraitement,
- 1 conduite de refoulement de 3 fois 4 km en acier et HDPE allant du ø 700 au ø 1 200.
Autant de chantiers conduits dans le respect des procédures exigeantes propres aux compagnies minières.

SADE - 17-19, rue La Pérouse - CS 91699 - 75773 Paris Cedex 16