La maîtrise des réseaux, le respect de l'environnement

English Version

Nos solutionsRéhabilitation

La réhabilitation des réseaux : des solutions techniques et économiques adaptées

Année après année, les réseaux d’eau potable, d’assainissement ou de fluides industriels se dégradent sous l’effet de multiples facteurs. En alternative aux méthodes d’intervention traditionnelles, que ces réseaux soient visitables ou non visitables, leur réhabilitation constitue une solution techniquement et économiquement adaptée.

Domaines d’application et atouts de la réhabilitation

La réhabilitation consiste à remettre en état, par voie interne, un réseau d’eau potable, d’assainissement ou de fluide industriel dégradé. En traitement ponctuel (réparation) ou en traitement continu (rénovation). La réhabilitation d’un réseau contribue au rétablissement de conditions optimales pour son exploitation.

Les techniques de réhabilitation permettent :

  • un délai de réalisation limité,
  • une emprise minimale de chantier,
  • une diminution de la gêne au voisinage,
  • le traitement d’ouvrages inaccessibles par terrassement traditionnel.

La SADE met en œuvre de nombreux procédés de réhabilitation permettant de remédier à la plupart des dégâts subis par les réseaux pour un coût généralement inférieur aux travaux en tranchée.

Tubage

Le tubage consiste à introduire dans la canalisation à réhabiliter une nouvelle conduite. La SADE met en œuvre plusieurs types de tubage :

  • le tubage avec espace annulaire : introduction d’une conduite dont le diamètre extérieur est inférieur à la conduite existante ;
  • le tubage sans espace annulaire : procédé Tubocontact ;
  • le tubage après éclatement : tirage d’une nouvelle canalisation en lieu et place de l’ancienne qui reste dans le sol avec possibilité d’augmenter le diamètre.

Chemisage continu polymérisé en place

Le chemisage continu polymérisé en place consiste à introduire et plaquer contre les parois de la canalisation à réhabiliter une structure souple imprégnée d’une résine durcissant après polymérisation.
Le chemisage continu polymérisé en place n’occasionne qu’une très faible réduction de section tout en assurant une excellente tenue mécanique. Il offre également une haute performance hydraulique.
La mise en œuvre du chemisage continu polymérisé en place est rapide et de faible impact environnemental. Les techniques RETROFLEX et SAERTEX répondent à la marque de qualité NF 390 et garantissent la conformité à la norme NF 13566-4. Les sections traitées vont du Ø 150 au Ø1250.

FLEXOJOINT®

Le chemisage FLEXOJOINT® est un chemisage partiel. Il consiste à coller sur la paroi à réhabiliter et à l’endroit du défaut une manchette souple imprégnée de résine qui après polymérisation devient rigide.

La mise en œuvre du procédé FLEXOJOINT® est rapide et ne nécessite que l’accès à des regards de visite.
Les sections traitées vont du Ø 150 au Ø 2 500, circulaires ou ovoïdes.

Chemisage flexible des réseaux gravitaires

Le chemisage flexible des réseaux gravitaires permet de réhabiliter des conduites gravitaires du Ø 60 au Ø 400 pour des cas particuliers, car il autorise le passage de coudes, les changements de diamètre, la connexion de branchements.

Robot multifonctions

Le robot multifonctions permet le fraisage, le colmatage de consolidation ou la reprise de piquage dans les conduites gravitaires non visitables du Ø 150 au Ø 800.

 

 

 

Réhabilitation de regards

 

Ce procédé consiste à réhabiliter les regards de visite circulaires ou carrés par projection centrifugée de mortiers adaptés à l’environnement à traiter.
Ce procédé s’applique jusqu’à une hauteur de 15 mètres pour des regards, des boites et des postes de Ø 500 à Ø 1 500.
Sa mise en œuvre est rapide, avec une faible emprise de chantier.

Enduits projetés et chemisages structurants pour les réseaux d’assainissement

Les enduits projetés sont appliqués pour protéger la structure des réseaux attaqués chimiquement ou les réseaux collecteurs à forte pente ou fort débit dont les enduits sont « abrasés » dans ce cas.
Les bétons projetés avec armatures sont proposés dans le cas de désordres importants affectant les ouvrages d’assainissement (fissuration, affaissement,…).
Ces techniques ne nécessitent qu’une faible emprise de chantier et utilisent les accès existants tels que regards de visite ou trappes.

 

 

Injections

Destinées à la réhabilitation des collecteurs d’assainissement, les injections permettent de stabiliser les fondations des ouvrages, d’assurer le contact terrain-maçonnerie ou encore de rétablir la liaison entre les blocs maçonnés.
La SADE est à même de mettre en œuvre toutes les techniques d’injections grâce à des matériels et des procédés innovants : fabrication automatisée de coulis, pilotage informatisé de la centrale, utilisation de capteurs de pression en tête de lignes.

Coques préfabriquées

La mise en place de coques préfabriquées (PEhd, PRV, …) est une autre solution de rénovation des collecteurs d’assainissement.
La SADE maîtrise l’ensemble des techniques de pose des différents types de coques en section partielle ou totale.
Ces techniques permettent de procéder à des réhabilitations importantes avec peu d’emprises en surface, en utilisant les accès existants.

AMEX®

Le procédé AMEX® permet  l’étanchement des joints de toute conduite visitable à partir du Ø 600.
La SADE a déjà traité plus de 3 000 km de canalisations par ce procédé qui concerne aussi bien les réseaux gravitaires que les réseaux sous pression.
La mise en œuvre de ce procédé est rapide, économique et de faible emprise.
La perte de charge finale est négligeable.

Inspection télévisée

Réalisée à l'aide d'une caméra adaptée et téléguidée... En savoir plus

A télécharger nos applis mobiles

A voir

Réhabilitation d'un collecteur d'assainissement

Réhabilitation d'un collecteur d'assainissement

Le forage dirigé : un outil de conquêtes

Le forage dirigé : un outil de conquêtes

3 techniques pour le STS


Tubocontact


Chemisage polymérisé en place


Un tubage ø 450 pour le SEDIF


SADE - 17-19, rue La Pérouse - CS 91699 - 75773 Paris Cedex 16