Projets en cours

Réparation de canalisation avec traversée d’autoroute

22 janvier 2021
en plein échangeur de Vaucresson ! En novembre dernier, ceux d’entre nous qui empruntent l'autoroute A13 ont pu remarquer les équipes de SETHA travaillant au milieu des voies de l'échangeur de Vaucresson. Pour le compte de COFIROUTE, elles sont intervenues, pendant 4 semaines, de jour comme de nuit pour renouveler une canalisation incendie fuyarde. 50 m de conduite et les voies de l'autoroute séparaient les locaux techniques situés d'un côté du péage et le poteau incendie de l'autre. L'opération pour les équipes de SETHA a consisté à : percer par carottage un regard de 6 m de profondeur afin de...

Maroc : des délais records pour les chantiers de Targuist et de Kharroub

20 janvier 2021
50 km posés en 6 mois et 7 km en 3 mois en pleine période de COVID ! Et de un... Pour le compte de l’Agence du Développement du Nord (APDN), SADE Maroc a renforcé 50 km de conduites AEP en ⌀ 300 à 400, fonte et PVC, le tout en 6 mois. L’affaire a été chiffrée et gagnée durant le confinement en consultation restreinte. Ce projet permet d’assurer l’alimentation en eau potable de la ville de Targuist à partir de la nouvelle station de dessalement de la ville d’Al Hoceima. Situé au cœur du Rif, Targuist est l’un des centres urbains les plus peuplés...

Un chantier d’envergure au cœur de Montpellier

18 janvier 2021
Un chantier d'envergure au cœur de Montpellier ...où la DR Sud remplace un des deux feeder majeurs de la ville. C’est dans le quartier des universités que se trouve le plus grand réservoir de Montpellier, alimenté par le captage de la source du Lez, principale ressource du territoire. Dans le cadre des travaux d’installation de la ligne 5 du tramway montpelliérain, la SADE, sous la houlette du mandataire Razel Bec, remplace l’un des deux feeders convoyant l’eau depuis ce réservoir vers les réserves secondaires de la ville.Pour en augmenter la capacité, il s’agit de remplacer un tuyau béton Ø 1 000 par...

Opérations de chemisage dans la médina de Rabat : saison 2

14 janvier 2021
La rue 38 s’est mise sur son 31 avec la pose des premières gaines ! Lors de notre dernier épisode, les travaux préparatoires et l’acheminement des gaines étaient en cours. La formation sur le terrain s’est donc poursuivie en décembre avec la réalisation des premiers tronçons de chemisage. La rue 38 (prioritaire dans le programme établi par la Redal) s’est donc transformée pour quelques jours en espace de démonstration de travaux sans tranchée. Le premier tir visait à réhabiliter un tronçon de 30m en ⌀ 300 entre deux regards peu profonds. Toutes les étapes du protocole ont été respectées :...

Le port de Calais joue collectif !

8 janvier 2021
Pour la construction du réseau d’assainissement collectif du terminal transmanche de Calais. La Société d’Exploitation des Ports du Détroit a confié à l’Agence de Boulogne-sur-Mer (DR Hauts-de-France), en partenariat avec Veolia, la construction de ce réseau. De l’ANC au collectif Actuellement ramenées et traitées par des microstations, les eaux usées des 15 bâtiments du site, soit environ 70 m3/h, devront d’ici le printemps prochain être collectées et refoulées vers le réseau collectif de l’agglomération. Un changement de méthode qui demande la construction d’infrastructures adaptées. De nouveaux réseaux Les équipes de la SADE ont construit 1,3 km de réseau gravitaire en...

APU des CNPE de Penly et Paluel…

16 décembre 2020
Ou comment construire des réseaux en espérant, une fois n’est pas coutume, qu’ils restent inutilisés… Dans le cadre des opérations post-Fukushima, la sécurisation des piscines de refroidissement du combustible, au regard d’un éventuel dénoyage, est un point clé. A Penly et Paluel, la DR Normandie construit les réseaux principaux des Appoints Ultimes en Eau (APU) pour répondre à cet enjeu majeur. Un même schéma Pour ces 2 CNPE, le schéma des APU est le même. Il consiste à construire des infrastructures capables, quels que soient les événements (séisme, inondation, etc.) d’acheminer par voie gravitaire, et donc sans énergie, l’eau de...

La SADE en pente… pas si douce !

4 décembre 2020
La ville de Beauvais renforce un de ses principaux réservoirs d’eau potable qui alimente le centre ville. Réalisé par l’Agence de Beauvais (DR Hauts-de-France) en collaboration avec Veolia, ce chantier consiste à renforcer le raccordement d’un réservoir, situé en haut d’un coteau, aux puits de captage et au réseau de distribution en contrebas. Techniquement parlant, il s’agit de construire à flanc de coteau dans un terrain incliné à 30° (soit 60%) et sur 30 m, deux conduites parallèles enterrées en fonte de ø 400, la première d’alimentation, la seconde de distribution. Un chantier complexe Un chantier préparé et exécuté méthodiquement,...

La SADE à la montagne…

27 novembre 2020
La SADE à la montagne... Même si les stations de ski ne ré-ouvrent peut-être pas tout de suite, certaines d’entre elles seront fin prêtes pour la saison car nos Directions Régionales sont sur le coup ! Grâce à la glisse des équipes des DR Grand Est et Centre-Est, les réseaux d’eau de deux stations vivent une nouvelle jeunesse. De l’eau pour les canons à neige : pas de SADE, pas de flocons ! Dans le Haut-Rhin, le Syndicat Mixte pour l’aménagement du massif du Markstein Grand-Ballon (SMMGM) souhaitait prolonger le réseau de production de neige de la station de Markstein....

Gérer les rejets des eaux usées d’un industriel…

26 novembre 2020
Pas de problème, la SADE sait faire ! Dans le cadre d’une enquête judiciaire conduite par l'Office Français de la Biodiversité (OFB soit la police de l'environnement), la DREAL a prononcé une mise en demeure de la société Gelagri, située à Loudéac, concernant la gestion de ses rejets d'eaux usées. Extrait du journal Ouest France « Des kilomètres de ruisseau ont été pollués », raconte Alain Marteil, président de la société de pêche de Loudéac (Côtes-d’Armor). « C’est une pollution organique qui part du bassin d’orage de Calouët et qui se serait déversée dans l’Oust au niveau de la Ville...

C’est reparti pour 3 ans avec RTE…

25 novembre 2020
... avec SADERTELEC qui a renouvelé son accord cadre avec l’entreprise de transport d’électricité. Est-il encore nécessaire de présenter SADERTELEC, notre filiale qui travaille exclusivement pour RTE, et dont le siège est basé à Marseille ? Un peu d’histoire quand même… C’est en 2009 que la DR Sud démarche le transporteur d'électricité, en pressentant que l’enfouissement des lignes très haute tension (63 à 400 KV) est un sujet d’avenir. C'est dans un premier temps pour leur proposer des services d’ouvrages spécifiques, notamment en microtunnel avec STS. En 2013, une nouvelle entité est créée pour se consacrer spécifiquement à cette activité...